La souscription d'un prêt immobilier s’accompagne la plupart du temps d’une assurance emprunteur. Cette dernière a pour but de garantir le paiement du montant dû en cas d’arrêt de travail de l’assuré, de maladie ou de décès. Mais ces contrats d’assurance comportent des clauses qui ne sont pas toujours faciles à comprendre. Voici quelques points qu’il faudra vérifier avant de signer votre contrat d’assurance emprunteur.

Prendre connaissance des garanties qu’implique l’assurance

L’assurance emprunteur est un contrat d’assurance qui vous permet de couvrir le remboursement du prêt ou la prise en charge des mensualités en cas de décès de l’assuré. Elle couvre aussi le remboursement du crédit lorsque l’emprunteur est déclaré en état d’incapacité ou d’invalidité. Ces garanties comportent différents contrats. Il s’agit de :

  • l’incapacité temporaire totale de travail,
  • la perte irréversible d’autonomie,
  • l’invalidité permanente partielle,
  • l’invalidité permanente totale.

L’assurance emprunteur peut également prendre en compte la garantie perte d’emploi. Les garanties incapacités, invalidités et perte d’emploi sont celles qui doivent être priorisées par tout emprunteur. Vous devez bien examiner et bien comprendre les garanties de votre contrat avant la souscription.

Prêter attention aux options

La majorité des contrats d’assurance de crédit offre des options. Ces options peuvent être très intéressantes. Vous ne devez donc pas les bâcler. Il s’agit entre autres de :

  • l’option revente
  • l’option protection chômage
  • l’option décès
  • l’option privilège.

En fonction de votre situation et de vos besoins futurs, ce sont des options qui peuvent être avantageuses pour vous.

Comparer les tarifs proposés

La meilleure assurance de crédit n’est pas forcément celle-là qui est la plus chère. En réalité, vous devez prendre en compte les garanties et options exposées. Pour comparer les tarifs, vous devez considérer les mêmes garanties et les mêmes options. En général, les tarifs proposés sont presque identiques, car les compagnies d’assurances indiquent les mêmes prix à tous les courtiers.

En voulant faire une comparaison des tarifs d’assurance de crédit sur internet, il est préférable de comparer les contrats proposés par les différentes compagnies d’assurances au lieu de les comparer. La plupart du temps, l’assurance de crédit pris dans une banque est plus chère que chez les assureurs.

Vérifier les durées et conditions d’indemnisation

Avant de souscrire une assurance emprunteur, vous devez vérifier certaines informations. Il s’agit des durées et des modalités d’indemnisation proposées. Pour la garantie arrêt de travail par exemple, certains contrats d’assurance de prêt fixent l’indemnisation à trois ans. Toujours pour la garantie arrêt de travail, il existe de modalités d’indemnisation : le maintien de revenu et la prise en charge de la mensualité.

Prêter attention aux exclusions

Les exclusions sont en réalité une liste assez longue qui est peu ou pas du tout lu par les emprunteurs avant la signature du contrat. Cette liste est ajoutée aux conditions générales contractuelles. Afin d’éviter de mauvaises surprises, nous vous recommandons de la lire méticuleusement. En dehors des exclusions générales, il est aussi important que vous connaissiez les restrictions des garanties. Dans la majorité des contrats, vous apercevrez des limitations des garanties pour les maladies disco-vertébrales, les maladies de type nerveuses ou psychiques, les dépressions, etc.

Voilà ! Vous savez désormais à quoi faire attention pour le choix de votre assurance emprunteur.